Budapest : splendeur architecturale. Un mélange architectural éclectique.

Séparé en deux par le Danube, Budapest est fascinante. On peux y admirer un mélange architectural éclectique :  les styles Baroque, Art Nouveau et Néo-classique se mêlent dans les différents quartiers. Son histoire a façonné son architecture. Les bâtiments reflètent à la fois le passé glorieux de l’empire ottoman et austro-hongrois mais aussi la triste histoire de son occupation nazie puis soviétique. Voici une liste non exhaustive des plus beaux bâtiments de Budapest. Pour voir toute les photos des différents bâtiments, rendez-vous dans la galerie .

#1 Le parlement : majestueux néo-gothique

A la fin du XIXème siècle, la Hongrie gagne son indépendance vis à vis de l’Autriche. Budapest, fusion de la ville de Buda, Obuda et Pest, devient alors la véritable capitale. Le parlement sera alors construit par l’architecte Imre Steindl qui n’hésite pas à combiner plusieurs styles architecturaux : l’extérieur s’inspire surement du palais londonien de Westminster tandis que l’intérieur, richement décoré, mêle les styles Renaissance et Baroque (40kg d’or fut utilisé pour les dorures !). Lancée en 1885, la construction a duré 13 ans.

Aujourd’hui seul 12% de la superficie totale sont utilisées ! Des visites guidées sont donc organisées tous les jours en plusieurs langues. La visite dure 45 minute et elle vaut le coup ! Sous l’impressionnante coupole on retrouve les joyaux de la couronne : le sceptre, le globe en bronze doré, le manteau brodé et bien sur la fameuse couronne de Saint Étienne, reconnaissable à sa croix penchée ! Vous pourrez aussi admirer l’escalier d’honneur ainsi que la salle de l’assemblée. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du parlement.

 

#2 L’opéra : rival de Vienne

Érigé en 1896, sur la rue Andrassy (champs Élisée de Budapest), l’opéra rivalise avec celui de Vienne. De style néo-Renaissance, l’intérieur est recouvert de marbres et d’ors. L’extérieur est orné de statues de compositeurs célèbres tel que Mozart ou Beethoven. Mythologie et histoire musicale se mêle dans sa décoration. Près de 1300 spectateurs peuvent prendre place sous le lustre de 3 tonnes et sous le regard des muses pintent par Karoly Lotz. L’opéra se visite 2 fois par jours. Pour prendre des photos vous devrez débourser 500 HUF (1.60€) mais je vous le conseille ! Plus d’info sur le site internet de l’opéra.

 

#3 Les termes : Gellért et Széchenyi : l’héritage Turque.

Malgré leur construction au XXème siècle, ces deux institutions s’inscrivent dans la continuité de cette culture du bain. A cette époque le thermalisme prend un nouvel essor. Les bâtiments sont de styles différents mais restent magnifiques tout les deux . Voir aussi : le mode d’emploi des thermes : conseils et astuces.

Le complexe thermal du Gellért est un vrai temple de Neptune. Ses bains colorés d’un admirable camaïeu de turquoise, ainsi que sa belle piscine d’hiver de style Art nouveau, valent le détour. Au dessus de la piscine couverte, un petit café surplombe les nageurs. Si vous ne voulez pas vous baigner, le hall d’entré se visite facilement. On y trouve de magnifiques vitraux ainsi que plusieurs statues de style Néo-lassique. Les mosaïques sont présentent partout à l’intérieur du battement.

De style Néo-baroque, le centre thermal de Széchenyi (ne me demandez pas comment cela se prononce !) est tout aussi beau à voir. Ce palais jaune moutarde est le plus grand établissent de bains d’Europe. L’organisation intérieur fait penser au plan des bains romains : colonnes doriques, marbres, bassin rectangulaires symétriques…L’extérieur, est encore plus impressionnant avec ces 3 bassins et ses statuts classiques.

 

#4 Le musée des arts décoratifs.

Très atypique, l’architecture du musée des arts décoratifs s’inspire de l’art oriental. L’édifice est entièrement en style Sécession, la version spécifiquement hongroise de l’Art Nouveau, qui fut adopté dans le pays au tournant du siècle, comme dans le reste de l’Europe. Il a été conçu par le génial Odon Lechner qui l’a doté d’une entrée tout en céramique jaune et verte et d’un magnifique hall blanc aux moulures exotiques. Ne ratez pas son somptueux vitrail qui s’inspire de paternes perse ainsi que son toit vert émeraude jonché d’étonnantes gargouilles. L’exposition permanente vous permettra d’admirer des objets liées aux Arts Décoratifs hongrois. Plus d’information sur leur site.

Write A Comment