L'extrème nord de la Sardaigne à moto ! Des paysages à couper le souffle

Dimanche dernier je suis partie toute la journée explorer la côte nord de la Sardaigne, endroit recommandé par Michelin ! La côte septentrionale est recouverte d’un maquis méditerranéen. On y trouve toujours ce granite gris et rose entrecoupé par des plages de sable fin.  La côte est globalement plus sauvage même si on y trouve quelques villages plus animés tel que Santa Teresa (Nord-Ouest).

J’ai aussi pu faire la route panoramique sud, un autre beau road trip complètement différents mais à faire aussi !

#1 Porto Pollo

La plage de Porto Pollo est vraiment un endroit magnifique ! C’est un petit peu l’Hossegor de la Sardaigne. En effet, c’est le lieux de rendez-vous des surfeurs et autres adeptes de sports aquatiques. L’endroit y est venté et attire bon nombre d’amateurs de voile. De plus, un isthme étroit relie la jolie petite Isola dei Gabbiani à la terre. Ici le granite a disparu pour laisser place au sable fin et aux maquis : aspects typiques des côtes de Gallura (région nord de la Sardaigne). Le lieu est aussi parfait pour faire de magnifiques photos 🙂

Porto Pollo

#2 Santa Teresa

20 km plus loin se trouve Santa Teresa, petit village qui donne sur les Bocche di Bonifacio, l’étroit passage entre la Sardaigne et la Corse (Ferries au départ du port, 1h de traversée). L’architecture y est très colorée : maisons jaunes, bleues, rouges, vertes … ! Dans les dernières décennies, ce village de pécheurs (de corail) s’est transformé en une agréable station balnéaire à l’ambiance encore authentique. J’y ai mangé une bonne salade sur la place principale pour pas trop cher 🙂 Enfin, depuis la Torre di Longosardo, située côté mer, vous pouvez profiter d’un magnifique panorama sur la baie et la Corse.

Pour la petite histoire : Le village actuel, qui date de 1808, aurait été construit selon les plans faits par le Roi sarde Vittorio Emanuel I de Savoie, qui voulait l’offrir à son épouse ! C’est pour cela que le tracé de la ville est orthogonal et régulier.

Santa Teresa

#3 Capo Testa

Voici le coup de cœur de la journée ! Capo Testa se trouve à 15 min à l’ouest de Santa Teresa. Le promontoire qui prend fin au phare offre un beau paysage. Pour atteindre les plages les plus sauvages, le reste se fait à pied (et tant mieux !), car le lieu est vraiment magnifique. Ici nous retrouvons les énormes rochers de granite que les vents ont sculptés de manière spectaculaire. N’hésitez pas à vous perdre un peu dans ce décor pour profiter de la flore et de la faune. J’ai pu y croiser une tortue sur l’un des nombreux petits sentiers qui traversent le maquis. Il y a d’innombrables petites criques, pas toujours faites de sable fin, mais toutes aussi charmantes les unes que les autres. Vous trouverez sans aucun doute un endroit protégé du vent !

Capo Testa

#4 Costa Paradiso

La suite de mon road trip est un peu décevante. Costa Paradiso, qui se trouve beaucoup plus au sud, est un domaine privé qui abrite de nombreux hôtels et complexes résidentiels. Finalement, quand la saison touristique est finie, le lieu devient vide et perd tout son charme. Je n’y ai croisé personne à part un sanglier qui m’a coupé la route! Je pense que le lieu est sûrement plus agréable quand l’été bat son plein. D’après le guide Michelin, la plage Li Cossi, qui se trouve à 15 min à pied, est à voir mais je n’ai pas eu le temps d’y aller. Je n’ai même pas pu trouver un marchand de glace ! En Italie c’est un comble :)!

Costa Paradiso

#5 Isola Rossa

Isola rossa est un village créé au 20 ème siècle par des pécheurs de la Gallura. Le lieu était aussi vide que Costa Paradiso puisque je suis en hors-saison. Toujours d’après mon guide Michelin, le village accueille en été jusqu’à cent fois sa population ordinaire (130 habitants). Donc je ne pense pas non plus que ce lieu soit plus beau en été ! J’ai quand même pu y manger une glace et faire quelques courses 🙂 Au final, le plus sympa fut la route pour y aller : une nationale qui traverse la campagne sarde, entre forets de pins et belles vues sur la mer.

1 Comment

  1. Decidement le guide michelin ne semble pas la meilleure source d’information pour qui veut sortir des sentiers battus 🙁

Write A Comment