City Trip : Budapest en hiver - Louise Voyage

Deuxième voyage à Budapest, mais cette fois-ci en Hiver ! La belle du Danube change au fil des saisons, et Budapest fait partie de ces villes qu’il faut visiter deux fois : en été et en hiver. La ville se trouve seulement à 1h30 d’avion (depuis Lyon). Elle fait partie de ces magnifiques villes d’Europe de l’est comme Vienne ou Prague. Bâtie à la même époque elle a tout de même su se démarquer par son architecture plus imposante et éclectique. Durant mon voyage j’ai pu voir les différents quartiers de la ville et goûter plein de plats typiques du pays.

J’ai vraiment aimé Budapest en hiver malgré le froid glacial qui régnait. Ce fut une expérience inoubliable. Le jour de mon arrivée il faisait -15, le pays était traversé par un vague de froide venue de Russie ! Mon premier réflexe fut d’acheter des collants rembourrés et des bottes fourrées (je m’en suis tirée pour 30e). Avec ce froid il est difficile de rester dehors bien longtemps, une demi-journée maximum ! Mais ce temps m’a permis de découvrir la ville autrement !

Budapest en hiver : la vidéo

10 bonnes raisons d’aller à Budapest en hiver

  • Voir un fleuve geler ça n’arrive pas tout les jours et c’est plutôt impressionnant vu la largeur du Danube !
  • Les rues sont désertes et sous la neige, ce qui apporte à la ville une atmosphère particulière.
  • C’est le bon moment pour profiter des bains ! Passer d’un bassin à un autre par -5 degrés c’est une expérience particulière. Le tout dans une ambiance brumeuse éclairé par les vieux lampadaire du XXeme.
  • Les décorations de noël sont encore présentes en janvier, surtout dans les églises, avec de magnifiques crèches et des sapins tout en couleurs !
  • Et les marchés de noël sont encore présents ! Découvrez les spécialités locales avec un bon vin chaud.
  • Vous appréciez deux fois plus les soupes hongroises ! Après quelques heures dans le froid, le goulash vous fait chaud au corps et au cœur.
  • Vous pouvez faire tous les salons de thé, et déguster de bons gâteaux sans scrupules, car affronter le froid demande beaucoup d’énergie !
  • C’est le bon moment pour visiter les musées et les galeries d’art ! Aucune excuse pour rester dehors.
  • La plus grande patinoire d’Europe est ouverte dans un décor de conte de fées au parc Varosliget. 
  • Enfin, économiquement parlant, après les fêtes de fin d’année, le voyage coûte moins cher ! Vous êtes en hors saison !

La carte des lieux à visiter 

Budapest : splendeur architecturale

Séparé en deux par le Danube, Budapest est fascinante. On peut y admirer un mélange architectural éclectique :  les styles Baroques, Art Nouveau et Néo-Classique se mêlent dans les différents quartiers. Son histoire a façonné son architecture. Les bâtiments reflètent à la fois le passé glorieux de l’Empire ottoman et austro-hongrois mais aussi la triste histoire de son occupation nazie puis Soviétique. Voici une liste non exhaustive des plus beaux bâtiments de Budapest. 

Le parlement : majestueux Néo-Gothique. A la fin du XIXème siècle, la Hongrie gagne son indépendance vis-à-vis de l’Autriche. Budapest, fusion de la ville de Buda, Obuda et Pest, devient alors la véritable capitale. Le parlement sera alors construit par l’architecte Imre Steindl qui n’hésite pas à combiner plusieurs styles architecturaux : l’extérieur s’inspire surement du palais londonien de Westminster tandis que l’intérieur, richement décoré, mêle les styles Renaissance et Baroque (40kg d’or furent utilisés pour les dorures !). Lancée en 1885, la construction a duré 13 ans.

Aujourd’hui seul 12% de la superficie totale sont utilisées ! Des visites guidées sont donc organisées tous les jours en plusieurs langues. La visite dure 45 minutes et elle vaut le coup ! Sous l’impressionnante coupole on retrouve les joyaux de la couronne : le sceptre, le globe en bronze doré, le manteau brodé et bien sûr la fameuse couronne de Saint-Étienne, reconnaissable à sa croix penchée ! Vous pourrez aussi admirer l’escalier d’honneur ainsi que la salle de l’assemblée. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du parlement.

L’opéra : rivale de vienne. Érigé en 1896, sur la rue Andrassy (champs Élisée de Budapest), l’opéra rivalise avec celui de Vienne. De style Néo-Renaissance, l’intérieur est recouvert de marbres et d’ors. L’extérieur est orné de statues de compositeurs célèbres tel que Mozart ou Beethoven. Mythologie et histoire musicale se mêlent dans sa décoration. Près de 1300 spectateurs peuvent prendre place sous le lustre de 3 tonnes et sous le regard des muses pintent par Karoly Lotz. L’opéra se visite 2 fois par jour. Pour prendre des photos vous devrez débourser 500 HUF (1.60€) mais je vous le conseille ! Plus d’info sur le site internet de l’opéra.

Les thermes Gellert et Széchenyi : L’héritage Turque. Malgré leur construction au XXème siècle, ces deux institutions s’inscrivent dans la continuité de cette culture du bain. À cette époque le thermalisme prend un nouvel essor. Les bâtiments sont de styles différents mais restent magnifiques tous les deux . Le complexe thermal du Gellért est un vrai temple de Neptune. Ses bains colorés d’un admirable camaïeu de turquoise, ainsi que sa belle piscine d’hiver de style Art nouveau, valent le détour. Au-dessus de la piscine couverte, un petit café surplombe les nageurs. Si vous ne voulez pas vous baigner, le hall d’entrée se visite facilement. On y trouve de magnifiques vitraux ainsi que plusieurs statues de style Néo-Classique. Les mosaïques sont présentes partout à l’intérieur du battement.

De style Néo-Baroque, le centre thermal de Széchenyi (ne me demandez pas comment ça se prononce !) est tout aussi beau à voir. Ce palais jaune moutarde est le plus grand établissement de bains d’Europe. L’organisation intérieure fait penser au plan des bains romains : colonnes doriques, marbres, bassins rectangulaires symétriques… L’extérieur, est encore plus impressionnant avec ces 3 bassins et ses statuts classiques.Plus d’infos sur le site internet de Gellert et Széchenyi

Le musée des arts décoratifs. Très atypique, l’architecture du musée des arts décoratifs s’inspire de l’art oriental. L’édifice est entièrement en style Sécession, la version spécifiquement hongroise de l’Art Nouveau, qui fut adopté dans le pays au tournant du siècle, comme dans le reste de l’Europe. Il a été conçu par le génial Odon Lechner qui l’a doté d’une entrée tout en céramique jaune et verte et d’un magnifique hall blanc aux moulures exotiques. Ne ratez pas son somptueux vitrail qui s’inspire de paternes perse ainsi que son toit vert émeraude jonché d’étonnantes gargouilles. L’exposition permanente vous permettra d’admirer des objets liés aux Arts Décoratifs hongrois. Plus d’informations sur leur site.

Les restaurants à ne pas manquer

J’ai passé ma semaine à me régaler ! La gastronomie hongroise était parfaite pour les températures glaciales ! Historiquement, la gastronomie hongroise est un mélange de plusieurs origines (Asie, Turque, Serbe) et ne se résume pas au simple goulasch. Les plats sont souvent légèrement épissés (paprika) et délicats. Parmi les classiques, on retrouve la soupe de bœuf (Gulyasleves), mijoté au chaudron avec des légumes et des épices, à ne pas confondre avec le Porkolt, qui est un ragoût de porc (ou bœuf) braisé ! Les soupes sont aussi très appréciées et je vous les recommandes ! J’ai aussi eu l’occasion de manger du canard caramélisé avec du chou rouge et sa purée : une vraie merveille. Attention tout de même, les Hongrois boivent de l’eau gazeuse ! Quand vous achetez des bouteilles, prenez celle aux bouchons roses !

Et pour le dessert, la Hongrie excelle dans la pâtisserie ! Vous pouvez y aller les yeux fermés, il y en a pour tous les goûts ! Les salons de thé offres aussi un cadre magnifique, souvent dans des bâtiments historiques aux décorations baroques. Au XIXème siècle, ces cafés étaient au cœur de la vie sociale et culturelle.

  • Művész Kávéház (café) : En face de l’opéra. Les gâteaux aux chocolats sont à tombés, j’en ai repris deux fois ! Ils font aussi de véritables jus de fruit. Le tout dans une décoration baroque et chaleureuse.
  • Spinoza (café et restaurant) : En plein quartier Juif, ce restaurant vaut le détour. Un pianiste accompagnera leurs plats en sauces, typiquement Hongrois, dans une ambiance feutrée.
  • Café Csiga (café et restaurant) : Sur la place Rakoczi, à l’est du quartier Juif, ce petit restaurant cosy est parfait pour dîner. Les serveurs sont sympathiques et les prix sont imbattables.
  • Biodevega (restaurant végétarien) : Près du parlement. Un peu moins classique, mais néanmoins très bon, ce restaurant végétarien vous fera découvrir la gastronomie hongroise sous un autre jour ! Parfait pour le midi car le self-service permet de gagner du temps !
  • Ferdinánd Monarchia (restaurant) : Proche de l’avenue Andrassy, ce petit restaurant vous fera découvrir des plats tchèques (proche de la gastronomie hongroise) !

Logement au centre de Budapest: ma sélection Airbnb

J’aime beaucoup fouiner sur Airbnb avant un voyage, j’essaye toujours de repérer les plus beaux appartements aux meilleurs prix (moins de 50€/nuit), toujours pour deux personnes !

Voici 4 logements entier bien placés pour visiter Budapest en hiver ! Mieux vaut les réserver en avance 😉 
Utilisez mon lien de parrainage pour avoir une réduction sur votre première réservation 🙂 

Appartement vintage au centre de la ville

Appartement proche du quartier Juif

Appartement Design – Airbnb « Plus » 

Appartement face au parlement – Airbnb « Plus » 

Budapest en hiver est donc un super choix de destination en Europe, pas trop cher mais toujours surprenant ! Ayant fait la ville en été, j’ai préféré l’ambiance polaire du mois de janvier pour profiter pleinement de la ville !

Epinglez-moi !

Write A Comment