L'Iglesiente et la route des mines - Road trip en Sardaigne

Je suis restée quelques jours dans le Sud Ouest de la Sardaigne, l’Iglesiente, une région rude qui a échappé au développement touristique. Entre deux paysages d’exception, d’anciennes mines rappellent le temps où la fortune avait pour nom zinc, plomb ou argent.

Aujourd’hui, la région offre un superbe littoral composé de petites criques et de dunes. Tandis que l’intérieur des terres, plus montagneux, est parsemé d’oliviers et de genévriers penchés par le mistral. Une belle région qui sort des sentier battus. Ce road trip s’étale sur deux jours et voici les différents lieux que j’ai eu l’occasion de visiter 🙂

Iglesias

Un peu d’histoire : depuis l’antiquité la région fut convoitée pour ses richesses minières. Tout d’abord par les commerçants phéniciens puis par les romains. Au 13ème siècle, les Pisant s’empare de la ville et la fortifient. En 1324 elle devient espagnole puis ville royale au 15ème siècle. Au 19ème siècle, pour les besoins de l’industrie italienne, l’activité minière reprend jusqu’à la fin du 20ème siècle.

Cette ville résonne encore de son passé glorieux, où les mines faisaient la fierté de la région. Tout autour, on peut voir les stigmates de cette industrie grâce aux percées toujours présentes dans les collines aux alentours. La ville est aussi connue pour ses nombreuses églises qui furent construites au Moyen Âge. Compter 2h pour flaner dans les rues et visiter les églises.

Le parc S’Ortu Mannu

Près de Villamassargia, le parc S’Ortu Mannu est une ancienne oliveraie dont certains arbres atteignent les 600 ans. Véritable monument historique, le plus vieux, appelé Sa Reina, a plus de 9 siècles : 916 ans exactement ( il fut planté autour de 1100) ! Une curiositer à ne pas manquer si vous passez dans le coin ! Ce parc est aussi le lieu privilégié des habitants pour se retrouver autour d’un bon barbecue 🙂

Grotte Su Mannau

Un parcours de 500m vous attend pour découvrir cette grotte creusée par deux fleuves. La visite suit l’un des cours d’eau pour finir au fond d’un gigantesque puits de 20m de hauteur. On y a aussi retrouvé des pièces dédiées à Tanit et Taurus, deux vieille divinités. Un autre style de grotte après avoir vu celle d’Ulassai. La visite dure 1h avec un guide et vous coûtera 10€.

Le temple Antas

Non loin de la grotte, construit au cœur de la jolie vallée du Rio Antas, ce temple magistral témoigne de l’antiquité classique en Sardaigne. Sanctuaire nuragique à l’origine, le site fut fréquenté jusque vers la fin de la période romaine. Le temple fut probablement dédié à Sardus Pater Babi. Il reste aujourd’hui (après restauration en 1960) les colonnes frontales ainsi qu’une partie des mosaïques de la pièce médiane.

Vous trouverez aussi sur le site un petit village nuragique ainsi qu’un très vieux chêne. Pour les amateurs de randonnée, un chemin mène directement à la grotte Su Mannau ainsi qu’à l’ancienne carrière romaine (qui a servi à faire le temple). C’est aussi un bel endroit pour pique-niquer. L’entrée vous coûtera 4€.

Porto Flavia et ses alentours

En plus d’avoir une magnifique vue sur le Pan di Zucchero, une petite île de calcaire blanc dotée de deux arcs naturels, Porto Flavia est une ancienne galerie qui servait au transport minier. C’est ici qu’on chargeait directement sur les bateaux le minerai prélevé dans les mines voisines telle que Masua (à 1km). L’ingénieux système, construit en 1924, permettait l’acheminement et la répartition du chargement dans différents silos creusés dans la roche grâce à un train électrique. Ensuite un tapis roulant de 15m amenait le minerai jusqu’à l’ouverture à pic sur l’eau pour passer ensuite dans les soutes des navires. Cette installation a permis de gagner beaucoup de temps dans l’acheminement des marchandises.

Une belle visite guidée qui vous permettra d’en apprendre sur l’histoire de la région et de voir de plus près le Pan di Zucchero grâce à sa sortie sur la mer. La visite se fait avec des lampes torches pour 10€ l’entrée.

Tout proche, vous trouverez aussi la Spiaggia di Masua où il est possible de louer des canoës pour faire une balade en mer, et avoir un autre point de vue sur Porto Flavia et le Pain de Sucre.

Vous aimez l’article ? Epinglez le !

Write A Comment